cinéma

Paula Delsol

Paula Delsol

1923 - 2015

en 3 points...

  1. Je publie des romans et réalise des courts-métrages

  2. Liée à la nouvelle vague, je suis scripte sur Les Mistons de François Truffaut

  3. Mon premier long-métrage La dérive (1964) défie les conventions et fait scandale

Extrait du film La dérive


J'avais fait des courts-métrages, ce que j'appelais mes gammes pour apprendre, parce que moi je suis passée par la petite porte, j'ai jamais fait d'études de cinéma, il n'y avait pas de cinémathèque en Indochine, donc j'ai appris sur le tas, c'est en faisant des courts-métrages que j'ai appris.

Interview de Paula Delsol par Bernard Bastide au sujet du film La dérive.


Je tenais à le faire (le film La dérive), je savais que j'étais une réalisatrice, j'en étais sûre... On disait toujours la romancière Paula Delsol... c'est parce que je n'avais pas d'images à ma disposition, mais j'ai toujours rêvé d'images et j'ai préféré de beaucoup le cinéma à la littérature.

Interview de Paula Delsol par Bernard Bastide au sujet du film La dérive.


 

Paula Delsol | Ce que j'ai dit / fait

Par son audace La dérive ne peut être comparée qu'aux tout premiers films d'Ingmar Bergman

François Truffaut, cinéaste, 1964


Je suis ému, je sors de "la Dérive", on est jamais allé aussi loin avec cette audace tranquille

Jean Rouch, ethnologue et réalisateur, 1964


Paule Delsol sait exactement où elle veut en venir, elle a le sens aigu du dialogue, parle de l'amour avec une telle franchise que bien des mâles en sont courroucés. Elle dirige ses acteurs avec une fermeté rare chez n'importe quel metteur en scène français.

Louis Marcorelles, journaliste et critique de cinéma
Cahiers du cinéma, n°153, 1964


Paula Delsol est, hélas ! Un exemple de la difficulté d'entrer dans le marché du film quand on n'a pas été élevée dans un milieu parisien et qu'on vit loin de le capitale dans les débuts de sa carrière. Certes, l'originalité des œuvres qu'elle a pu réaliser compense cela, mais on peut regretter que nombre de scénarios qu'elle écrit restent dans ses tiroirs.

Paule Lejeune, femmes de lettres, poétesse, photographe, historienne féministe
Le cinéma des femmes, 1987

 

Paula Delsol | Ce que l'on dit de moi


champs : ,